Séances 19 & 20

Contenu des séances

Ces deux séances ont permis de continuer le projet Flappy Poule, commencé lors de la séance précédente. Nous avons introduit, durant ces deux séances, un Makey Makey pour permettre aux enfants de jouer à leur jeu à l’aide de controleurs improbables.

Retours

ccc20 Un Makey Makey est un clavier sans touches. Ou plutôt avec des touches, qui ne s’activent que si on relie 2 files entre eux. Le concept est donc simple : pour activer une touche sur ce clavier spécial, il faut mettre quelque chose de conducteur entre ces deux fils. Ce type de dispositif est très pratique pour les ateliers, puisqu’il est fonctionne sur tous les ordinateurs sans aucune préparation (comme tous les claviers USB qu’on peut brancher sans se demander s’il va fonctionner). Ensuite, pour jouer avec, il existe une infinité de possibilités. Elles vont du fruit aux corps humains (c’est inoffensif) en passant par l’eau et le papier aluminium. La vidéo de promotion du Makey Makey donne un bon aperçu de l’étendu du champ des possibles en terme de création.

Mais surtout, puisque le Makey Makey ne fait qu’envoyer des touches claviers, cela signifie que les jeux des enfants sous Scratch sont directement compatibles. Nous avons lancé le projet Flappy Poule dans l’idée de sortir cette nouveauté : le jeu s’y prête particulièrement bien parce qu’il n’y a qu’à appuyer sur une touche, sans usage de la souris. Ainsi, les enfants ont pu jouer à leur propre jeu, en tapotant sur une banane, une louche, ou encore le front de leur camarade.

La réception a évidemment été très bonne, et les enfants ont immédiatement voulu tester les limites du systèmes. Ils ont notamment tenté de faire un circuit avec un maximum d’enfants possibles pour voir si cela fonctionnait toujours. Un enfant avait une main sur une spatule en alu, il donnait la main à un autre enfant, qui tenait la main à un autre, etc. Le dernier enfant pouvait jouer à Flappy Poule en tapotant sur la louche, de l’autre côté. Si un seul enfant lâchait la main de son camarade ou s’amusait à le tenir au-dessus de ses vêtements, le dernier enfant ne pouvait plus jouer. Sachez qu’on peut à l’aise aligner 8 enfants et 1 adulte sans problème \o/.

Le concept des circuits, de l’interrupteur et de la conductibilité électrique n’a pas forcément été bien compris par tous les enfants. Nous avons probablement manqué d’un support de présentation clair sur le sujet, pour bien leur expliquer les concepts fondamentaux du Makey Makey.

Le Makey Makey coûte cher et nous n’en avons qu’un pour la dizaine d’enfants. Nous sommes en train de préparer une prochaine séance, qui consistera à leur faire fabriquer leur propre Makey Makey, à partir d’un simple clavier d’ordinateur.

Projets des enfants

Lien Permanent pour cet article : https://iww.inria.fr/codcodcoding/seances-19-20/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.