Hommage à Valérie Issarny

Après une thèse à l’université de Rennes 1 en 1991 sous la direction de Jean-Pierre Banâtre, Valérie a été recrutée chargée de recherche à Inria en 1992 au sein de l’équipe Solidor. Elle passe son habilitation à diriger des recherches à l’université de Rennes 1 en 1997 avant de rejoindre Inria Paris Rocquencourt en 1999 où elle crée et dirige l’équipe Arles de 2002 à 2013. Elle est par la suite Directrice de Recherche au sein de l’équipe MiMove.

De 2013 à 2018, elle a été la coordinatrice scientifique du programme Inria@SiliconValley à l’université de Berkeley, qui a promu la collaboration entre Inria et les universités californiennes. En 2013, elle a reçu l’une des 12 « étoiles de l’Europe ». En 2014, elle reçoit la Legion d’Honneur pour sa contribution à l’Enseignement supérieure et à la Recherche. Depuis 2021, elle est Directrice de Recherche de Classe Exceptionnelle.

Elle était une chercheuse engagée dans les domaines du génie logiciel et des « intergiciels » (systèmes middleware) avec un accent particulier sur les systèmes logiciels supportant les applications distribuées mobiles. Ses derniers travaux étaient dédiés à la conception de systèmes participatifs utilisant l’informatique de services, ou comment le numérique peut favoriser l’engagement citoyen. Elle avait à cœur d’illustrer comment les intergiciels permettent de surmonter l’hétérogénéité technique afin notamment de favoriser l’interopérabilité et les interactions sociales. Elle était très impliquée au sein de la communauté et était nommée Rédactrice en chef de la revue ACM Transactions on Autonomous and Adaptive Systems et Présidente de l’ACM Europe Council. Valérie a combattu jusqu’au bout pour porter sa vision.

Le 12 novembre 2022, le centre Inria de Paris a perdu l’une de ses grandes scientifiques, une collègue et une amie. Inria et le centre adressent leurs plus sincères condoléances à sa fille et son mari, à ses proches, et les assure de leurs pensées les plus amicales.

 

Ce livre de témoignages est ouvert à tous ceux qui souhaitent déposer une contribution personnelle en hommage à Valérie Issarny.

115 Commentaires

  1. Philippe Le Chenadec

    De Valérie par nos relations de voisins de bureaux à l´étage 2A du centre INRIA de Paris, à l´occasion de quelques mots échangés, je garderai en mémoire son beau sourire.

    Sincères condoléances à sa famille et ses proches.

    Ph. Le Chenadec, DR INRIA

  2. C’est une très grande tristesse d’apprendre cette terrible nouvelle. Valérie était une grande chercheuse, avec beaucoup de gentillesse et d’humour. Je regrette de l’avoir perdue de vue trop longtemps. Je pense à elle.

  3. J’apprends avec grande tristesse le décès de mon ancienne voisine de bureau. Valérie apportait une note originale dans notre bâtiment infesté par les champions du monde de la programmation fonctionnelle.. Elle et ses chercheurs me plaisaient bien…. Encore un petit bout de l’Inria Rocquencourt qui s’en va.

  4. Valerie, we haven’t met in a long time, and I feel very sad that I will not see you again. I will miss the fresh air you brought into the software engineering community. I will miss your kindness and your smile.

  5. Valerie was a great scientist and colleague.
    But this is all known by everyone of us who had the luck and opportunity to meet and work with her.
    For me she was my french friend with the radiant smile, sharp and critical but supportive, direct and genuinely honest in any discussion, never irritating no matter how strong was her opinion. Working with her was a pleasure and fun.

    I felt a tie among us that resisted the years and the distance. A tie of mind and heart.
    I am glad I could see you Valerie only few days ago, and we could chat together like that, and strengthen once again our tie.
    au revoir Valerie

  6. Such terribly sad news!
    Valerie made significant contributions to our field, and did so with insight, charm and a great sense of fun.
    You will be sorely missed.

  7. Valérie a été ma directrice de thèse à l’IRISA. A travers la confiance qu’elle a su instaurer, et la bienveillance dont elle a fait preuve, elle a su guider mes travaux de recherche. De manière indirecte, elle m’a surtout conforté dans mon choix de poursuivre une carrière d’enseignant / chercheur.
    C’est donc avec une profonde tristesse que j’ai accueilli la nouvelle de son décès, et je tenais, à travers ces quelques mots, à témoigner de ma sympathie à sa famille et à ses proches.

  8. 25 years ago I met Valerie as a supervisor. Tough but always fair. A little later she also became a friend with good advice and support whenever needed. Soon, along with Jean-Luc and Lily, she became part of my family. A great loss…

  9. This is such sad news. Even though it had been a while since we met in person, I had the privilege of serving on a committee with Valerie in the past couple of years. She was a wonderful colleague and person.

  10. C’est une bien triste nouvelle que d’apprendre le décès de Valérie : je garde le souvenir d’une chercheuse engagée pour toute la communauté et pour ses collègues à l’institut. J’ai beaucoup apprécié nos interactions à la CE et les quelques échanges scientifiques que nous avons eus. Sa ténacité et son ouverture au-delà de son propre champ de recherche m’ont beaucoup impressionné.

  11. Christos Kloukinas

    It was with great sadness that I heard the news that Valérie, my PhD supervisor, had passed away.
    I will always remember her for her kindness, great humour, and great guidance.
    She was not just a great researcher but also a great human being.
    She will be missed by many I am sure but even more so by her family – my sincere condolences.

  12. I had the pleasure of knowing and collaborating with Valérie via our common friend, Apostolos Zarras. She was a true scientist, tireless at work, with a sharp, critical mind, and, at the same time, with a very kind and generous character.
    She will be dearly missed by all.

    Mes sincères condoléances à sa famille : à la lecture de ces lignes, j’espère qu’il est évident pour vous que Valérie était extrêmement respectée et aimée par toute la communauté scientifique qui partage votre chagrin.

  13. In her last interaction with me in September she gave a feeling of a person in peace with herself: goodbye Valerie! There world lost a fantastic individual!

  14. C’est avec une immense tristesse que j’ai appris la nouvelle et j’ai encore du mal à croire que tu nous as quitté si tôt !

    Valérie fut un modèle pour moi, une chercheuse forte, engagée, qui a réussi à imposer une approche pratique dans le domaine des systèmes distribués plutôt théorique. Je garderai en mémoire notre dernière rencontre, en juillet dernier, lors du séminaire de prospective à Rungis, où malgré tes problèmes de santé tu as accepté d’organiser au dernier moment un excellent panel sur les systèmes distribués. Il me semble que cela t’a rendu heureuse. Et, tu nous as démontré une fois de plus ton professionnalisme et ta force de travail.

    Valérie a tellement apporté à Inria à travers ses contributions de recherche et à travers son implication dans les tâches collectives !

    Valérie fut également une amie très appréciée, toujours optimiste et souriante, et, qui savait donner de précieux conseils.

    Mes sincères condoléances à sa famille !

  15. Ma chère Valérie, je ne peux que te dire merci. Merci pour ton engagement, merci pour la recherche que tu as menée, merci pour ton investissement pour la communauté au sens large et pour l’institut, merci pour tout. A titre plus personnel, merci pour ton soutien, ton écoute et tes conseils. Tu as toujours été disponible alors que tu étais très occupée. Tu nous manques déjà. Mes pensées à Jean-Luc et Lily.

  16. Dear Valérie, you were my host when we worked together at Inria.

    As a colleague, I learned to appreciate and thank your honest and direct criticism that translated our work into better results. As a mentor, you came up to be a faithful supporter. You never failed to send that recommendation letter and provide that advice when I needed it.

    You were critical but supportive, direct but sincere—one of a kind.

    Your legacy in SE is huge as it is your impact on many as a colleague and friend.

    Our thoughts are with your family during this sad time.

  17. I’m very sad to hear of Valérie’s passing. Valérie was an outstanding computer scientist who was hugely respected and leaves a significant legacy, not least in the young people Valérie trained. Any early career researcher who was lucky enough to work in Valérie’s team received an excellent foundation to their career. I send my best wishes to her family.

  18. I had the good fortune to be on a few committees with Valerie. Her scientific insights contributed so much on those committees and the strength of her research added much to the scientific and engineering world. I am very sad to hear this news. It is a great loss…

  19. I had the opportunity and the privilege to know and work with Valérie.

    Besides her guidance, I will never forget her kindness, generosity and strongly supportive spirit.

    I learned a lot on her not only during my research fellowship at INRIA under her supervision (2006-2007) but also through the several research projects we collaborated on. When a brillant supervisor like Valérie is also a friend, you get the best.

    Her premature passing is a great lost for the entire research community.

    Valérie, I’ll remember you forever… thank you for all!

  20. I will always remember the fascinating discussions we had in UC Berkeley, already a few years ago. She welcomed me warmly, with simplicity, during my sabbatical there. Since then we stayed in touch … I wish I had met her sooner, as I will miss these exchanges. We will all miss her. She was a true researcher, inspired, inspiring and determined.
    I have a special thought for her family, and I join them in their sorrow.

  21. Deeply saddened to hear this news. Valerie’s research was highly influential and made important contributions to software engineering. She will be greatly missed.

  22. Elisabetta Di Nitto

    Valerie has been a great researcher but also a very kind lady. I knew she was having serious healthy problems, but, at the same time, in the last months she has been so active in her role of TaaS editor in chief and in her participation to multiple committees that I was assuming she had recovered. I have been very sorry to hear such a sad news. My condolences to her relatives. Rest in peace Valerie…

  23. J’ai eu la chance d’interagir avec Valérie, j’ai aimé son style direct. Et puis nous pouvions laisser dériver la conversation sur pleins de sujets annexes et intéressants. Triste de savoir que je ne croiserai plus Valérie mais reconnaissant d’en avoir eu la chance.

  24. Valérie était depuis trois ans ma directrice de thèse. C’était une chercheuse passionnante qui savait être critique tout en restant bienveillante. C’était également une personne honnête, combative et avec beaucoup d’humour.
    Merci Valérie pour ces trois années sous ta direction, c’était un honneur et un plaisir de travailler avec toi.

  25. Valérie a été toujours un modèle pour moi. Toujours honnête, exigeante, critique et avec un sens de l’humour magnifique. Elle a été toujours là quand j’ai eu besoin de conseils.

    Les réunions hebdomadaires avec elle, les mails, les sms, les projets…tellement de choses qui vont me manquer à jamais.

  26. Raffaela Mirandola

    I had the opportunity and privilege to meet Valerie on several occasions, including recently for the SEAMS organisation. Valerie was always a helpful, knowledgeable, kind and generous person and will be greatly missed.

  27. J’ai connu Valérie il y a un an en intégrant son équipe. Malgré la rude épreuve qu’elle vivait, elle était toujours disponible pour m’aider et me guider avec ses conseils et son expertise. Une grande dame s’est éteinte. Ce fut une collègue mais également une chercheure dévouée, engagée, et déterminée ! Un exemple pour moi.
    Mes pensées les plus sincères sont avec sa famille et ses proches.

  28. Axel van Lamsweerde

    Quelle terrible et triste nouvelle… J’ai eu la chance de rencontrer Valérie dans de multiples comités de programme, et d’apprécier sa justesse de jugement, sa gentillesse, son sourire et sa discrétion… Valérie a pour moi toujours figuré parmi les quelques représentants en France des efforts vers une démarche réellement scientifique en recherche dans le domaine du génie logiciel. Une grande dame à quitté notre communauté, toute ma sympathie à sa famille et à ses proches…

  29. La communauté système et l’informatique en général perdent une très grande scientifique. Merci Valérie pour tout ce que tu as fait.

    Mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

  30. Manuel Hermenegildo

    Indeed very sad news and a great loss. I interacted with Valerie in many occasions and was always impressed with her knowledge, judgement, and manner. She had a wonderful legacy of scientific achievements and outstanding students. My deepest condolences for her family and the whole INRIA family as well.

  31. Valerie was a great scientist and an incredible human being. I was lucky to get a chance to co-chair SEAMS’23 with Valerie, and I have learned a lot through many interactions that I had with her this year until a few days ago.

    Valerie, without you co-chairing SEAMS would not be the same, but thanks to your outstanding mentorship, I (and the rest of the SEAMS team) will make sure it will be a huge success.

    I thought I was tough, but I realized I am nowhere near you; thanks for supporting us during this difficult time. I will undoubtedly miss you; I already did!

    Sincere condolences to her family and loved ones.

  32. Rest in peace dear Valerie. My thoughts and prayers are with you and your family.

  33. Jean-Frédéric Gerbeau

    Valérie était une grande informaticienne et une chercheuse passionnée, avec une vision bien à elle. C’était aussi une collègue inspirante, qui avait une énergie communicative et un vrai sens du collectif. Comme de nombreux collègues à l’Inria, j’étais admiratif de son courage dans la maladie. Son départ prématuré me bouleverse.

  34. This is truly a shocking news and a great loss for the middleware community. She has been a highly recognized researcher in the distributed system community, and she will be very much missed. My deepest sympathy to the family and the whole INRIA team.

  35. Au cours de cette dernière année, j’ai eu le plaisir de connaître et de travailler avec Valérie. Malgré les moments très difficiles qu’elle traversait, elle était toujours très impliquée dans son travail. Nous avons perdu une grande chercheuse et une personne chaleureuse et gentille.

    Mes sincères condoléances à sa famille et ses proches.

  36. Valérie’s work with the Aster interconnection language was an inspiration for the architectural description language I proposed as part of my PhD thesis. A great loss to the distributed systems community…

  37. Nous n’étions pas loin (niveau thématique et localisation à Rocquencourt) mais je n’ai connu les côtés « engagées » de Valérie que plus tard et je les ai fortement apprécié au cours de quelques commissions communes. Triste…

  38. François Bancilhon

    Une chercheuse d’une grande énergie et d’une grande créativité, elle a tracé son sillon et beaucoup accompli, par ses travaux de recherche et son activité d’encadrement. Elle va nous manquer.

  39. Irene Vignon-Clementel

    Merci de tout ce que tu as donné à l’institut, Valérie, en particulier à travers le programme Inria@InSiliconValley. Avec le sourire…

  40. C’est une très triste nouvelle. Inria a perdue une très grande scientifique, avec une force de travail immense, une chercheuse très déterminée et dévouée à la recherche ainsi que a l’institut. Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

  41. Valérie, tu as été une collègue proche lors des trois dernières années de travail à la commission d’évaluation. J’ai grandement apprécié ta passion pour défendre les valeurs en lesquelles nous sommes nombreux à croire pour notre institut de recherche. Tu t’investissais pleinement, ton travail et ton humanité forçaient l’admiration. Tu nous manques déjà.

  42. C’est avec une grande peine que j’apprends la disparition de Valérie. Réunions, soutenances de thèse et d’HDR, discussions me reviennent à l’esprit. Valérie était un pilier français dans la communauté système et, tout particulièrement, en middleware.
    J’ai une pensée toute particulière pour son mari et sa fille dont elle parlait toujours avec beaucoup de fierté et de tendresse.

  43. Je suis très triste lorsque j’ai reçu l’information de décès de Valérie. Inria a perdu une grande scientifique. Je me suis souvenu que je pouvais recevoir ses réponses d’émail juste après quelques minutes même que j’en envoyais vers minuit. Elle était mon idole. Toutes mes condoléances à son mari et sa fille.

  44. Quelle triste nouvelle… J’ai connu Valérie (et son sourire) lors d’un sabbatique en Californie où elle s’occupait du programme Inria@SiliconValley. Je repense notamment à un repas pris ensemble à San Francisco, sous le soleil, où on avait refait le monde…
    Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches.

  45. Valérie, Merci. Merci pour ton investissement, ta passion pour défendre les valeurs auxquelles tu croyais : la recherche, le sens du collectif.
    Ton énergie, ton franc-parler -qui n’empêchait en rien les discussions sur le fond- nous manquent déjà. Tu nous manques déjà.

  46. J’ai eu la chance de faire la connaissance de Valérie en 1998 lors de ma thèse à Rocquencourt, puis d’interagir avec elle de nombreuses fois notamment lors de la création d’une liste de représentants des personnels qui a présenté des candidat(e)s à la CE; ainsi, nous avons aussi siégé ensemble.

    Au delà de la force de la vision et des contributions scientifiques de Valérie, je retiens surtout l’extraordinaire énergie, la clarté de la vision et des valeurs sur l’Institut, notre rôle, nos responsabilités et nos droits. La droiture et le courage des positions de Valérie nous ont longtemps aidé à maintenir notre foi dans notre travail et notre mission.

    Quand Valérie m’avait parlé de sa maladie, pendant un certain temps, je n’ai pas réussi à le croire – je n’ai pas pu imaginer l’institut sans elle.

    J’ai toujours beaucoup de mal à le faire.

    Toutes mes pensées vont à sa famille dans ce terrible moment.

  47. Pietro Marco Congedo

    J’ai eu l’occasion de connaître Valérie quand elle a pris la direction scientifique de l’IIL Inria@SiliconValley. J’ai pu apprécier immédiatement son empathie et sa compétence scientifique. Toutes mes condoléances à sa famille.

  48. Chère Valérie,

    Tu vas laisser un vide dans la communauté scientifique, c’est certain. Mais au-delà, je retiendrai de toi la force de tes convictions, ton enthousiasme communicatif, ta disponibilité aussi auprès des étudiants lorsque tu venais enseigner dans mon master. Je m’associe à la douleur de ta famille et de tes proches.

  49. La communauté informatique perd une grande chercheuse que j’ai eu la chance de croiser. Je pense à elle, à nos échanges devenus trop rares ces dernières années, à sa famille et à ses proches.

  50. Valérie a su porter les couleurs d’Inria en Silicon Valley. Au-delà de ses recherches d’un niveau exceptionnel et des liens académiques qui se sont noués avec elle et grâce à elle, elle a su tisser un réseau relationnel que de nombreuses start-ups d’Inria ont pu utiliser avec grand profit.

    Je me souviens des nombreux échanges que nous avons eus, des visites communes pour accompagner des fondateurs d’entreprises, du sérieux de son organisation. Je me souviens de nos frayeurs partagées lors de l’essai d’une des premières « Google cars’… Je me souviens de nos discussions passionnées sur la vie d’Inria, sur son avenir… Je me souviens de son attachement à la recherche fondamentale et à sa nécessaire valorisation. Je me souviens de son sourire. Je me souviens de Valérie !

    Toutes mes plus sincères condoléances à ses proches qui comptaient tant pour elle.

  51. C’est une grande tristesse d’apprendre la disparition de Valérie, dont je garde le souvenir de son énergie et de son sourire. Mes sincères condoléances à sa famille.

  52. Very sad news. My sincere condolences to her family and friends.
    RIP.

  53. Valerie is director of my PhD. That was one of the best time in my life. I am deeply grateful for her guide and support. She is a great scientist and it’s sad we lost her. I regret that I have no chance to see her anymore. She lives in my heart forever…

  54. Chère Valérie, tu représentes tout ce que l’Inria peut s’enorgueillir d’accueillir : une chercheuse reconnue et une personne dévouée à l’intérêt général. Bravo pour tout ce que tu as apporté à ta communauté scientifique, et merci pour tout ce que tu as donné au collectif à travers tes différentes missions à l’Inria, dont bien sûr celle de la CE.
    Je suis bouleversé et j’adresse mes condoléances à ta fille, ton mari, tes collègues et tous ceux qui ont eu la chance de te connaître. Tu vas cruellement nous manquer.

  55. Frédéric Le Mouël

    Quelle tristesse ! J’ai eu la chance de croiser Valérie en étant
    doctorant dans l’équipe SOLIDOR à Rennes quand Valérie y était
    chargée de recherche.

    Embarqué ensuite dans plusieurs projets Européens avec Valérie, je me souviens bien de :
    « Frédéric, laisse Philips et Orange faire le POC et concentre-toi sur
    la science » – Valérie, WP meeting somewhere in Europe

    Une grande perte pour notre communauté.
    Mes sincères condoléances à la famille.

  56. Chère Valérie, tu resteras, dans mon esprit et dans mon coeur, une belle personne, une grande scientifique et une ardente ambassadrice d’Inria.
    Mes plus sincères condoléances à ta famille et aux membres de la communauté Inria.

  57. Shahin ABDOUL SOUKOUR

    Quelle tritesse.
    J’ai connu Valérie pour la première fois il y a 2 ans en intégrant son équipe.
    A chaque fois qu’on la croisait, elle était toujours souriante, bienveillante et elle était toujours disponible pour nous aider.
    Mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

  58. Shahin ABDOUL SOUKOUR

    Quelle tristesse.
    J’ai connu Valérie pour la première fois il y a 2 ans en intégrant son équipe.
    A chaque fois qu’on la croisait, elle était toujours souriante, bienveillante et elle était toujours disponible pour nous aider.
    Mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

  59. J’ai beaucoup interagi avec Valérie dans les années 90, notamment à l’occasion de projets européens, et je l’ai vue passer en peu d’années du statut de doctorante à celui de chercheuse chevronnée, unanimement respectée dans la communauté systèmes et génie logiciel. Nous nous sommes perdus de vue depuis, mais je garde le souvenir d’une grande scientifique et d’une personnalité attachante.

  60. Une si belle personne, sincère, intègre, généreuse, aimante, positive, forte et sensible à la fois.
    Elle a toujours été là pour moi. Je me rappelle il y a quelques années quand j’avais des soucis professionnels et qu’elle m’a appelé en disant : ‘ça m’embête vraiment que tu ne sois pas heureuse !’.
    Plus qu’une directrice de thèse, elle est devenue une amie et supportrice sans pareil. Elle me manque déjà mais ses travaux et son patrimoine lui survivra et elle vivra toujours dans mon cœur.

  61. Je suis choqué d’apprendre la disparition de Valérie, partie trop tôt. Je garde le souvenir d’une scientifique, simple et attentive, une belle personne avec qui il était toujours agréable d’échanger. Mes pensées vont à sa famille.

  62. Chère Valérie,
    merci pour ton énergie, ton humanité, ton sourire, ta franchise, ta disponibilité, que j’ai eu le privilège de voir à l’oeuvre pendant tant de collaborations, de la Silicon Valley à l’appel de Paris sur le Code Source: tu va nous manquer énormément.
    Une pensée émue pour toute ta famille, en espérant que les mots dans ce livre d’or puissent lui montrer une fois de plus l’ampleur de la trace que tu laisse.

  63. C’est une grande tristesse. Je pense beaucoup à Valérie et à ces nombreux moments de travail ensemble ces derniers temps, heureux de la satisfaction commune qui s’en degageait.
    Au dela de ses exceptionnelles qualités de scientifique, les valeurs et l’humanisme de Valérie m’auront beaucoup marqué.
    Tout mon soutien aux siens.

  64. Christophe Biernacki

    Chère Valérie,
    Immense plaisir de t’avoir croisée à la CE, souriante et toujours avec les mots justes à chacune de tes interventions. Toutes mes condoléances à ta famille, repose en paix.

  65. J’ai eu la chance et le plaisir de rencontrer Valérie lorsqu’elle était coordinatrice du programme Inria@SiliconValley. Dès lors et depuis j’ai toujours été impressionné par la clarté et la franchise avec laquelle Valérie articulait et défendait ses visions et convictions, et par son investissement et son énergie dans toutes les activités de notre institut tant sur le plan scientifique que dans ses instances. Je suis très triste d’apprendre sa disparition. Toutes mes pensées vont à ses proches et ses collègues.

  66. Je garderai toujours le souvenir d’une femme brillante, souriante, humble et modeste
    J’ai été très bouleversée par cette triste nouvelle
    Toutes mes sincères condoléances à ta famille

  67. J’ai encore du mal à croire à cette terrible nouvelle. J’ai eu l’immense chance de te côtoyer à la CE ces dernières années, et j’ai toujours été impressionné par ton énergie, ton exigence et la passion que tu mettais dans ton engagement. J’ai appris à vitesse grand V à ton contact, et je me souviens notamment de discussions animées et passionnantes à refaire le monde (académique), et de tes conseils précieux pour guider ma jeune carrière : tu as été d’une très grande générosité. Pour tout cela, et bien plus encore, Valérie, merci. Je suis bouleversé de ta disparition mais reconnaissant d’avoir pu te connaître.

    Toutes mes condoléances à ton mari et à ta fille, et à tous tes proches. Tu nous manques.

  68. Maria Naya-Plasencia

    La première fois que j’ ai vu Valérie c’était pendant son intervention lors d’une table ronde pour l’événement pour les 50 ans de l’Inria. J’ai été émerveillée par son charisme, par sa passion et par son élégance. J’ai eu la chance, ensuite, de la côtoyer plus régulièrement dans la CE, de découvrir que ses énormes qualités ne s’arrêtaient pas à ma première impression, mais qui allaient bien au-delà: son humanité, son engagement, sa force, ses convictions, son bon humeur, sa bienveillance.
    Notre institut est un bien meilleur endroit grâce à son énergie, à son travail, à son dévouement.

    Mes plus sincères condoléances à sa famille. Valérie et ses emails vont beaucoup nous manquer/nous manquent déjà.

  69. Jean-Pierre Banâtre

    C’est avec immense tristesse que j’ai appris la disparition de Valérie. J’ai eu le grand privilège de travailler avec elle pendant ses années de thèse et jusqu’à ce qu’elle prenne son envol après son post-doc à l’Université de Washington à Seattle. Elle s’est alors intéressée aux architectures logicielles, thème sur lequel elle a construit une belle équipe et a obtenu une très grande reconnaissance internationale.
    Je n’ai pas suivi ses activités plus récentes, mais les quelques échos qui me sont parvenus montrent qu’elle s’est beaucoup investie pour sa communauté scientifique tant à l’échelle européenne qu’internationale.
    Valérie était une travailleuse infatigable, toujours empreinte de rigueur et de sérieux et soucieuse de l’application de ses idées. La recherche en informatique perd une personnalité attachante et INRIA une de ses représentantes les plus visibles. Ce fut pour moi une grande chance de pouvoir travailler avec elle pendant ses premières années de Recherche, j’en garde le meilleur souvenir.
    Toutes mes pensées vont à sa famille et ses proches en ces moments particulièrement douloureux.

  70. Valérie je voulais te dire que ce fut un honneur de te rencontrer et de travailler avec toi.
    J’ai encore du mal a croire que tu nous a quitté si vite
    J’ai apprécié non moments d’échanges l’lorsque tu passé nous rendre visite a paris je ne t’oublierais jamais.
    Sincère condoléance à sa famille

  71. L’engagement de Valérie pour une recherche libre et passionnée était
    sans concession. Valérie croyait en la recherche. Valérie croyait
    en l’Inria. Que de bien cela faisait de la savoir à nos cotés.

  72. incredibly saddened by this news. I had the fortune to work with Valerie on some European projects. she was a brilliant research leader, and also a very generous mentor. I benefited immensely from her support in the early stages of my career. thank you, Valerie!

  73. I am deeply saddened by this news. I have looked up to Valerie since I first met her 20 years ago . She was an amazing scientist, and I very much appreciate her support, encouragement and chats over the years.

    Deepest condolences to her family, friends, PhD graduates, all her mentees, and all at INRIA, especially her own group.

  74. Isabelle Chrisment

    Je suis encore bouleversée par la triste nouvelle.
    Certes, je te savais malade mais j’espérais en mon for intérieur que tu finirais par gagner le combat. Nos chemins se sont plusieurs fois croisés au cours de ces années, plus récemment en juillet, où j’ai pu admirer ta force et ton courage. Tu as été jusqu’au au bout un élément moteur dans la préparation du séminaire.
    Merci à toi Valérie pour tous nos échanges. La communauté en systèmes distribués perd une de ses plus grandes chercheuses.

  75. Isabelle Chrisment

    Je suis encore bouleversée par la triste nouvelle.
    Certes, je te savais malade mais j’espérais en mon for intérieur que tu gagnerais le combat.
    Nos chemins se sont plusieurs fois croisés au cours de ces années, plus récemment en juillet où j’ai pu admirer ta force et ton courage. Tu as été jusqu’au bout un élément moteur dans la préparation du séminaire.
    Merci à toi pour la qualité de nos échanges. La communauté en systèmes distribués perd une de ses plus grandes chercheuses.

  76. Dure nouvelle, les mots manquent pour s’exprimer sur Valérie dans ces moments douloureux. Tu nous manques déjà.

  77. Je connaissais Valérie de réputation depuis longtemps par ses travaux de recherche, par sa renommée qui dépassait son domaine, et bien sur par son engagement pour Inria. Et puis je ne connaissais pas personnellement Valérie depuis longtemps, l’ayant rencontrée il y a seulement 4-5 ans à l’occasion d’un jury, puis deux, puis trois, puis à la CE d’Inria.
    J’ai tout de suite compris qu’elle serait quelqu’un avec qui j’apprécierai autant d’être d’accord que de ne pas être d’accord : sa justesse dans ses raisonnements, sa connaissance impressionnante de beaucoup de domaines scientifiques et surtout son engagement permanent à défendre et promouvoir tous les domaines de notre institut… et puis ses coups de gueule jamais gratuits et toujours fondés.
    Je suis profondément triste de me dire que je n’aurai plus l’occasion de « me prendre la tête » avec elle, mais en même temps reconnaissant de l’avoir croisée et d’avoir tellement appris de nos échanges.
    Elle laisse un vide aussi immense que ce qu’elle nous a apporté.

    Tout mon soutien à sa famille et ses proches.

  78. Valérie will be sorely missed — she was not just an excellent scientist but also an exceptionally nice person. Beyond her great scientific contributions, she also made a significant contribution to the scientific community through her work with the ACM. We shared some of that journey, in particular through her role as an Associate Editor of Computing Surveys and more recently her chairing of the ACM Europe Council. I always looked forward to our discussions about these matters. My condolences to her family and her close colleagues at INRIA.

  79. ACM is indebted to Valérie for her dedicated service to the community, notably for her leadership as Chair of the ACM Europe Council. We will miss her very much.

  80. What sad news. Our community has a tremendous researcher, but more than that a person of great positivity, support, and generosity. We will all miss her.

  81. Such sad news. I had the pleasure to work with her on ACM Transactions on IoT and many other conferences over the past 20 years. She was always driven by a genuine positive work ethic and a desire of being of service to the community. I will miss her dearly.

  82. Nikolaos Georgantas

    J’ai eu le privilège d’être un des plus proches collègues de Valérie depuis mon arrivée en France et à Inria pour mon postdoc en 2002 et jusqu’aujourd’hui. Je me souviens encore du jour où elle m’a accueilli dans son bureau du bâtiment 8 à Rocquencourt avec la simplicité et la chaleur qui la caractérisaient.

    Valérie fut mon mentor, l’exemple pour moi et pour tous les collègues, la pierre angulaire de l’équipe à toutes les étapes de son évolution.

    Valérie avait une vision claire pour la recherche et un instinct aiguisé. Elle avait un talent naturel de leader, qu’elle a démontré dans tous les postes qu’elle a occupés et toutes les missions qu’elle a assurées.

    Valérie était directe, elle n’hésitait pas à parler sans filtre – mais toujours vrai – aussi aux gens qui lui étaient proches. Valérie était une râleuse, mais toujours équitable dans ses critiques. Elle était combative et passionnée, elle se battait sans compromis pour tout ce qu’elle considérait juste, pour la recherche libre, pour ses idéaux pour Inria.

    Et puis, Valérie était profondément humaine et bienveillante, toujours prête à encourager et à soutenir tous les collègues et particulièrement les jeunes chercheurs qui sont passés par l’équipe et « ont grandi » à ses côtés.

    Tu me manques déjà, Valérie.

  83. Roberto SPEICYS CARDOSO

    Je suis profondément triste d’apprendre cette nouvelle. Valérie a été non seulement ma directrice de thèse mais aussi mon associée lors de ma première startup en France. Ce que je suis professionnellement aujourd’hui, c’est grâce à elle. Elle est partie trop tôt, mais survivra multipliée plusieurs fois par tous ceux qui, comme moi, ont eu la chance d’apprendre énormément avec elle.

  84. Valérie nous quitte beaucoup trop tôt. Quel courage elle a eu pour supporter ces nombreux mois très douloureux et difficiles sans jamais perdre son dynamisme !

    Mes pensées les plus chaleureuses à sa fille, son conjoint et ses proches.

  85. I am deeply saddened to hear that Valérie passed away.
    I had the privilege to have Valérie as my doctoral advisor, the fortune to have her as my mentor, and the pleasure to collaborate with her in European research projects. I have come to know her as a respected researcher, an empathetic leader, and a gentle soul. A big loss, she will be greatly missed.

    Les mots me manquent. Chère Valérie, merci pour ton soutien et ton amitié, pour l’exemple inspirant que tu m’as donné. Mes sincères condoléances à Jean-Luc et Lilly, mes pensées sont avec vous.

  86. Professor Issarny presented me with the opportunity of interning with INRIA 10+ years ago when I was still a grad student. I met a lot of fun people, and learned a lot from everyone through all those day-to-day interactions & minutiae during that internship. Not sure I contributed much but I did learn a lot 🙂

    Time is fleeting. It’s already 10+ years though I still reminisce about the scent of the summer air in the Rocquencourt campus as it was a mere yesterday.

    In the past 10 years, I’ve become an engineer at Twitter, an early engineer then a core member at Uber responsible for the world’s pay-in & pay-outs for Uber drivers & riders, then did my own startup and made a tiny dent in Japan’s travel industry, and now the TL of a very core function for Meta’s Ads Infra. Professor Issarny’s influence stays on at each of those moment, and I myself will do my best, to carry my tiny portion of such influence forward in the heart of the Silicon Valley.

  87. J’ai eu le grand plaisir de mieux connaitre et de travailler personnellement avec Valérie lors des années qu’elle a passées à Berkeley pour développer Inria@SiliconValley. Elle a en effet apporté son précieux concours à la Direction des Relations Internationales, c’était entre 2013 à 2017 si je me souviens bien.
    J’ai beaucoup apprécié au-delà de ses compétences scientifiques, son ouverture, son dynamisme et le leadership qu’elle a développé dans ce cadre. Elle a contribué de façon exceptionnelle à la promotion de l’institut et au développement des relations internationales dans le contexte exigeant et compétitif des universités et entreprises californiennes. Merci à toi Valérie. Mes sincères condoléances à tes proches.

  88. A tremendously sad news.

    Valérie hosted me as an intern before the beginning of my PhD. I have still fond memories of that summer at Rocquencourt. And then, we kept in touch over the years, I visited her lab not so long ago.

    We lost one of the best.

  89. Je connais Valerie a distance, mais depuis tres longtemps, depuis mon postdoc a Rennes en 1995. Je lui dois un grand merci pour les conseils et corrections de francais dans les dernieres quelques annees.

  90. Georgios Bouloukakis

    It is hard for me to believe that I cannot send you an email for questions/advices and I will not receive a response after 5 minutes max. This is the way I got the chance to start working at Inria 10 years ago.

    Valerie was my PhD co-supervisor and despite the fact that she was away (during her stay in UC Berkeley), she was always available to advice/guide me.

    Then, during my stay at UC Irvine as Postdoc researcher, I had the chance to work more closely with her. After a couple of years Valerie became part of my family.

    Valerie, you were, and you will always be an example for me.
    Thank you for everything!

  91. Valerie, I am full of sadness when I write this. I miss you so much already, as a colleague and as a friend. I cannot believe you will never call me late in the night, to talk about how can we make a better world. And laugh. I just cannot understand it yet. 30 years ago we were both so young, and dreaming big dreams, and I cannot comprehend yet that you are gone. You leave such a hole in my life. In many people’s lives. RIP dear friend.

  92. Valerie, I am full of sadness when I write this. I miss you so much already, as a colleague and as a friend. I cannot believe you will never call me again late in the night, to talk about how can we make a better world. And laugh after we fail, but try again nevertheless. I just cannot understand it yet. 30 years ago we were both so young, dreaming big dreams, and we didn’t have time to get old yet. You leave such a hole in my life. In many people’s lives. RIP dear friend. I shall miss you terribly.

  93. I am very sad to learn of Valérie’s passing. It is terrible news. I send my condolences to her daughter and husband, her extended family, friends, and colleagues. I am glad to know that she was fierce in her inimitable way until the end. I had the privilege of working with Valérie when she was an Inria senior scientist in residence at UC Berkeley. We collaborated closely on the development of platform software for citizen engagement. Valérie brought her advanced research in the digital sciences to bear on contemporary problems of democracy and citizenship, my own interests, and she generously offered her insights, creativity, daring, and guidance to our multi-disciplinary team at Berkeley. Her collaboration was indispensable to the success of several projects. She contributed both pioneering research in the digital sciences and innovative interactions with the social sciences. I also remember well her joining my family for Thanksgiving dinner in late November now many years ago, with her daughter Lillie. I remember her high spirits as we cooked and drank and told stories. We cherish these collaborations and these memories, and we will miss you.

  94. Valérie, Merci… Merci pour ces échanges et débats lors de la commission d’évaluation et autres jurys de concours. Tes prises de paroles étaient posées et pertinentes. C’est avec une très grande tristesse que je partage la douleur des tiens. Je ne t’oublierai pas.

  95. A Valérie, ma collègue CE dont j’ai admiré la force de l’attachement à la science. Son départ me peine. Mes plus sincères condoléances à sa famille.

  96. Nathalie Gaudechoux

    Chère Valérie,
    Avoir été ton assistante durant ces 5 dernières années fut un réel plaisir : toujours souriante, disponible, bienveillante, exigeante mais juste. Quelle tristesse et quelle injustice que la nouvelle de ton décès. Ton départ est beaucoup trop prématuré mais tu auras mené ce dernier combat jusqu’au bout. Sincères condoléances et pensées à ton mari, ta fille et tes proches dans ce moment douloureux.

  97. C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Valérie. Ne sachant pas qu’elle luttait contre la maladie, j’ai encore du mal à croire en sa disparition.
    Je connais Valérie depuis sa thèse à l’INRIA Rennes. Après son recrutement, nous avons étroitement collaboré sur plusieurs thèmes scientifiques. J’ai apprécié ses grandes qualités de chercheur dans la conduite de ses travaux, mais aussi dans l’encadrement de ses doctorants et plus simplement dans la vie de l’équipe au jour le jour. Je lui dois beaucoup dans la réussite du projet pendant toutes ces années 90.
    Lorsqu’elle a rejoint l’INRIA Rocquencourt, nos directions de recherche se sont alors naturellement éloignées. Mais j’ai toujours eu plaisir à la rencontrer et échanger sur nos activités respectives lors de différentes manifestations scientifiques.
    En cet instant très pénible j’ai aussi une pensée toute particulière pour sa fille, son conjoint et toute sa famille à qui j’adresse mes très sincères condoléances.

  98. Valerie was an inspirational figure to me and someone who I relished working with throughout my career. I remember in particular the warm hospitality she showed me and my family when we visited INRIA Rennes for a mini-sabbatical and also of course the great times we had on the Connect project and the fantastic leadership she demonstrated on this terrific project. More than that, she was a real friend, and I always loved her company. I am deeply saddened by her passing – my condolences to her family and to the greater INRIA family who have lost an amazing colleague.

  99. J’ai eu la plaisir d’échanger avec Valerie à quelques reprises, en particulier quand elle était responsable d’Inria@SiliconValley. J’en garde le souvenir d’une femme intelligente, énergique, enthousiaste et captivante. La nouvelle de son décès m’attriste profondément. Sincères condoléances à sa famille.

  100. C’est avec tristesse que la communauté des enseignants chercheurs et des chercheurs en informatique a appris la disparition de Valérie Issarny.
    Son implication sans limite ainsi que sa profonde humanité ont marqué tous ceux qui l’ont cotoyée.
    Toutes nos pensées accompagnent sa famille, ses amis et ses collègues à qui elle va terriblement manquer

  101. Vittorio Cortellessa

    Dear Valerie, it has been a great pleasure to encounter a person like you along my professional life. Your lightness and your smile have always facilitated the communication among people. I forgive you 🙂 for having sent me, as a « french speaker », three days in Bretagne, as member of a committee reviewing the activities of a research lab… it has been a great experience at the end!
    You have disappeared too soon, we will miss you so much.
    I hope you are smiling somewhere else in this moment.

  102. I am at a loss of words after hearing the sad demise of Valerie. She was my mentor, guide, a constant source of inspiration, and also a big supporter who I could rely upon. In one way or another, I have been working with her since 2008 when I first joined her team. Since then we collaborated on multiple projects and Valerie supported me throughout. She believed in me and it is hard for me to know that she is now gone. Her determined attitude, strong work ethics, and kind nature was a source of inspiration and hope. She will always remain in my thoughts and will continue to inspire me. Whatever I am today and what I will be, Valerie will have a big role in it.

  103. C’est avec une immense tristesse que j’ai appris cette nouvelle. Une nouvelle qui m’a beaucoup secouée.
    Même si je n’ ai plus eu de contact avec Valérie depuis ma thèse, je pense souvent à elle.
    Elle fait partie des personnes qui m’ont rendue meilleure.
    J’ai beaucoup appris d’elle : la rigueur, le dépassement de soi, viser encore plus haut…
    Ces remarques n’étaient pas toujours faciles à recevoir, mais elles m’ont fait grandir.
    Plus qu’une directrice de thèse, elle était un modèle de femme forte, et en même temps humaine, à suivre.
    Je garderai toujours en mémoire et au cœur cette femme attachante qu’était Valérie.
    Paix à son âme.
    Mes sincères condoléances à son mari Jean-Luc et sa fille Lily.

  104. C’est avec une immense tristesse que j’apprends le décès de Valérie bien trop jeune pour nous quitter. C’est Jean-Pierre Banatre qui me l’a présentée et j’ai travaillé avec elle lorsqu’on avait monté le laboratoire commun « Ambient Intelligence Research&Developpment » avec Philips Research et Thomson Multimédia en 2001-2002, labo dont elle avait pris la direction scientifique. Je n’était pas compétent dans son domaine de recherche mais j’ai énormément apprécié son dynamisme, sa capacité d’écoute et en même temps de conviction affirmée. Je l’ai recroisée à Inria@SiliconValley et elle était rayonnante. Ses dernières thématiques de recherche démontre que c’était une chercheuse dont Inria pouvait être fier et qui se préoccupait de la transformation du monde par le numérique et de l’importance que les citoyens s’en emparent.
    Mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis

  105. Nébil et Sandrine Ben Mabrouk

    C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Valérie.

    Nous avons travaillé sous sa direction lors de nos thèses, et elle était toujours d’un grand soutien pour nous, dans la bienveillance.

    Valérie est restée une amie de notre famille et ses emails vont nous manquer.

    Nous voulons adresser nos sincères condoléances à Lily et Jean Luc, et avons une pensée pour ceux qui étaient proches d’elle, en particulier à l’INRIA.

    Valérie gardera toujours une place spéciale dans nos cœurs.

    Sandrine et Nébil.

  106. Merci Valérie. On ne se connaît que depuis peu, depuis notre mandature commune à la CE, mais finalement c’est une aventure qui nous a permis de faire énormément de choses ensemble, de se connaître, y compris sur des sujets scientifiques hors CE. Merci pour tout ce que tu as fait, pour les combats que tu as su mener, pour ton soutien, tes conseils, ton mentorat. Tu vas me manquer.

  107. Valérie était admirable par sa liberté, sa liberté de parole, sa liberté de pensée, sa liberté de travailler sur les sujets qui lui semblaient importants, même s’ils ne rentraient pas dans les canons de notre école française d’informatique. Elle se moquait de sa carrière et du prestige, elle détestait le conformisme et les idées reçues qui auraient voulu dicter une bonne manière de faire de la recherche ou de l’informatique. Elle va cruellement nous manquer.

  108. I am deeply saddened for this. Since the first time I met Valerie, I recognized in her a strong personality together with a great sensibility. Valerie was an exceptional scientist and person. I have been lucky to work with and learn a lot from her. Valerie, I will miss you so much.
    Au revoir.

  109. I am so sorry to hear these sad news. I have known Valerie through various meetings in the software engineering community. She was elegant and luminous. My condolences to her family.

  110. It is with great sadness that my colleagues and I at DistriNet KU Leuven learned of the death of Valérie Issarny.
    We worked together on several European projects. I was on the committee of several of her PhD students. She was an inspiring person, full of energy. It is a great loss for the research community. Thank you Valerie for all that you gave us.

  111. Philippe Merle, élu au Conseil Scientifique d'Inria

    Une minute de silence a été observée vendredi 2 décembre à 18h par le Conseil Scientifique d’Inria en l’hommage de Valérie Issarny. Tu vas nous manquer. Toutes nos condoléances à sa fille, son mari, sa famille, ses proches.

  112. J’apprends ce jour la disparition de Valérie avec beaucoup de tristesse.

    J’ai peu eu l’occasion de cotoyer Valérie, mais j’ai quand même eu une grande joie à travailler avec elle dans le cadre du montage de projet R&D.

    Sa volonté, sa détermination et ses idées innovantes ont toujours été d’une aide précieuse à nos travaux communs.

    J’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses collègues de l’INRIA.

  113. C’est en lançant le projet de plateforme Smart City CP4SC que j’apprends le décès de Valérie avec qui nous avions développé notre partenariat. Toute nos condoléances à sa fille et à son mari.

    Nous portons sur notre projet plateforme les sujets du Laboratoire de Valérie . Nous aurons à cœur de continuer à travailler avec le laboratoire Mimove et à opérationnaliser les éléments de recherche. Là où elle est, elle pourra voir que son travail ne sera pas resté vain.

    Pour ses collègues et sa famille je voudrai partager ce beau texte de Victor Hugo qui permet d’apaiser la douleur ressentie

    Le prodige de ce grand départ céleste qu’on appelle la mort, c’est que ceux qui partent ne s’éloignent point. Ils sont dans un monde de clarté, mais ils assistent, témoins attendris, à notre monde de ténèbres. Ils sont en haut et tout près. Oh ! qui que vous soyez, qui avez vu s’évanouir dans la tombe un être cher, ne vous croyez pas quittés par lui. Il est toujours là. Il est à côté de vous plus que jamais. La beauté de la mort, c’est la présence. Présence inexprimable des âmes aimées, souriant à nos yeux en larmes. L’être pleuré est disparu, non parti. Nous n’apercevons plus son doux visage ; nous nous sentons sous ses ailes. Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents.

    Sylvie Le Guyader
    Société ATOS
    Directrice Projet CP4SC
    Digital Platform Officer

  114. Chère Valérie
    C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris ton départ.
    Ton sourire, ton dynamisme et ta joie de vivre resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

    Je souhaite bon courage à tes proches et leurs adresse mes sincères condoléances.

  115. Chère Valérie
    C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris ton départ.
    Ton sourire, ton dynamisme et ta joie de vivre resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

    Je souhaite bon courage à tes proches et leurs adresse mes sincères condoléances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.